Création d’un syndicat pour les TPE

Même si elles représentent 95 % des entreprises françaises, les TPE sont peu entendues et ne bénéficient que d’un faible soutien des politiques et des administrations. Fort de ce constat, Pierre Moyer, actuel vice-président du Tribunal de commerce de Marseille et ancien dirigeant de TPE, a décidé de créer un syndicat apte à porter les revendications de ces petites entreprises et à défendre leurs intérêts, comme la CGPME et le MEDEF le font pour les PME et les multinationales.

Un programme d’actions

Parmi ses revendications prioritaires, TPE Syndicat réclame notamment un audit du RSI, un alignement des régimes de retraites du privé sur celui du public, la remise en place de la défiscalisation des heures supplémentaires et, plus largement, une plus grande flexibilité du marché du travail.

D’ores et déjà, TPE Syndicat offre à ses adhérents  dédié aux entreprises en difficultés.

Comments are closed.