Le Livret A serait-il boudé par les épargnants ?

Produit phare de l’épargne réglementée, le Livret A subit depuis plus d’un an maintenant une petite « baisse de régime ». En effet, les niveaux de collecte et les encours (collecte diminuée des retraits) enregistrés par la Caisse des Dépôts montrent que les Français se désintéressent peu à peu de leur Livret A pour se concentrer sur d’autres produits d’épargne plus rémunérateurs comme le plan d’épargne logement ou l’assurance-vie. Un mouvement qui s’amplifie notamment depuis la baisse du taux du Livret A intervenue le 1 août 2014 (de 1,25 % à 1 %).

Quelques chiffres pour illustrer cette tendance. La collecte du Livret A au titre du mois de mai 2015 s’avère négative avec -0,44 milliard d’euros. Sur les cinq premiers mois de l’année, la collecte cumulée accuse une perte de -2,32 milliards d’euros. Concernant les encours, le mois de mai 2015 enregistre un volume de 260,7 milliards d’euros, alors qu’un an plus tôt ce dernier affichait 268,7 milliards d’euros.

Cette situation ne risque peut-être pas de s’améliorer si l’on prend en considération les récentes déclarations de Christian Noyer, gouverneur de la Banque de France. Selon lui, compte tenu de la politique menée par la BCE pour lutter contre l’inflation et faire redémarrer l’économie, il est inacceptable que l’épargne réglementée (avec des taux inadaptés au contexte économique) soit un obstacle à cette évolution.

Comments are closed.